Souvenez-vous de cette soirée du 11 mai 2010 ! La tension à son paroxysme a permis aux Français de se défaire d’une équipe suédoise redoutable ! https://urban-terror.fr/news/retour-sur-la-victoire-finale/


Nous sommes aujourd’hui en 2020 et l’équipe de France, digne héritière des légendes passées a une nouvelle fois décroché cette première place ! Revenons ensemble sur le parcours de notre équipe nationale !

Cette année, encore chapotée par Biddle & Zmb, l’équipe est presque entièrement composé de joueurs maintenant bien connus : Brey, Keon, Simca et Slide. Pour conforter les nombres elle se voit renforcée par le recrutement du jeune Lizko, joueur confirmé des WaF, B& et ayant montré une saison de qualité chez les z2x en .

Cette Nations Cup se déroule selon le « swiss system ». Chaque équipe doit remporter 3 matchs sur 5 pour se qualifier en play-off. La France démarre la compétition en affrontant les Australiens. Après une première map largement dominée par la TF (Algiers CTF), l’équipe d’Australie montre un tout autre visage en TS sur Austria. Après 20 minutes très compliquées, la France réussit à s’imposer 17-15.
Le second match nous oppose à l’équipe portugaise qui, faisant preuve d’un jeu sans failles, remporte aisément Prague en TS et arrive même à renverser la TF en CTF sur Tohunga. Malgré cette défaite,  tout reste possible et cette remise à l’heure faite par l’équipe du Portugal ne fait que galvaniser nos troupes !
Les troisième et quatrième matchs nous opposent à l’Allemagne ainsi qu’à l’Argentine. Deux adversaires dont la France ne fera qu’une bouchée, notamment en gagnant les Allemands sans leurs concéder un seul point en bombe et en CTF. Officiellement qualifiée pour les playoffs, le plus dur reste à faire.

En quart de finale, la France rencontre les Nordics (conjonction des pays Scandinaves). Après s’être imposée en CTF sur Abbey, l’équipe s'impose aussi sans trop de difficultés sur Prague et remporte ainsi ce match 2-0.

L’heure de la revanche a sonné ! Nous voici en demi-finale à nouveau face au Portugal. Cette rencontre a un air de finale mais maintenant il n’est plus question de perdre !
Ce match disputé en Bo5 démarre sur Prague mais cette fois-ci, la France est prête et contre toute attente renverse leurs adversaires sans ménagement pour conclure cette map sur le score de 18-4. Les Portugais, déstabilisés par ce résultat, enchainent le match avec leur seconde map TS mais n’arrivent pas à rallumer la mèche et s’incline 13-20 sur Tohunga. La troisième map CTF s’avère plus compliquée que prévu pour les Français mais nous clôturons Beijing  10-7. A nous la finale !

Pour terminer le tournoi, nous voici face aux USA. La victoire n’attend que nous mais attention, l’équipe reste concentrée. Pour elle, hors de question de revivre la défaite de 2018 ! Le coup d’envoi est donné en CTF sur Turnpike et sans surprise la France dicte la marche à suivre. 13-6 au terme des 20 minutes. Le match se poursuit sur Tohunga en TS et les Américains démarrent en force en inscrivant 9 des 10 premiers rounds ! Concentrée, la France remonte pas à pas au score mais le mal est fait et les USA s’imposent 17-15. Nous continuons sur Paris en CTF et cette fois encore, la France montre sa supériorité en CTF : 18-7 au coup de sifflet.
Le moment de vérité est arrivé : Abbey TS. Les français font jeu égal avec les USA presque invaincus sur cette map. Ce n’est qu’au prix de beaucoup de teamplay que la France réussit à prendre l’avantage à un moment décisif. Mais attention il reste 2 minutes 30, la France mène d’un point (9-8). Seul contre 5, Tarquin se lance dans une lutte acharnée et se débarrasse de 4 Français en quelques secondes dans une succession de tirs épiques


La tension est à son apogée … et retombe enfin ! Keon, idéalement placé, stoppe le leader de l’équipe adverse. Les Américains, en retard sur le tableau, n’ont pas d’autre choix que de prendre des risques mais la France, préparée, reste solide et remporte Abbey 13-9 et ce match 3-1.

Ainsi s’achève cette XXIII édition de la Nations Cup, nous remercions les organisateurs de la compétition pour leur travail constant et nous félicitons bien évidemment notre équipe favorite pour cette nouvelle victoire. Depuis 10 ans, avec 7 médailles d’or sur 10 participations au tournoi, l’équipe de France (re)devient la nation la plus victorieuse en NC.

Lien du match (VOD) :